InfotechInnovations

Réalité augmentée : “2018 sera l’année des contenus 3D”


 

 

Le Salon Virtuality s’est déroulé du 8 au 10 février au CENT-QUATRE-PARIS. Olivier Godest, son fondateur, nous a parlé des tendances de la réalité augmentée.

Est-ce que ce n’est pas un peu gadget, la réalité augmentée ?
Olivier Godest : Je comprends que l’on puisse penser cela à cause de certaines applications mobiles, où l’expérience est un peu light. Mais le 5 décembre dernier, le docteur  Thomas Gregory a réalisé la première opération assistée par HoloLens, le casque de réalité augmentée de Microsoft, pour poser une prothèse d’épaule. C’est formidable ! De la même manière, la réalité augmentée peut être un atout pour de nombreuses professions. Par exemple, pour les techniciens ou mécaniciens, une appli en réalité augmentée peut montrer la marche à suivre en cas de panne matérielle. Ça facilite le travail. Pour les designers, les applications sont nombreuses. On peut imaginer travailler ensemble autours d’une représentation 3D au centre de la pièce et se focaliser sur un élément. La suppression des écrans rend les possibilités infinies. Je ne pense pas que l’on puisse parler de gadget.

Selon vous, que est le secteur le plus porteur de la réalité augmentée ?
O. G. : Je crois beaucoup au marché de la création 3D. Moi, j’investirais dans le software. C’est plus difficile maintenant en hardware. Des mastodontes se sont positionnés. Il faut faire du contenu. Il va y avoir un fort besoin – dans le cinéma par exemple, mais on va aussi avoir besoin de bibliothèque d’images 3D dans beaucoup d’autres business. En France, Sketchfab s’est lancé sur ce créneau. Poly de Google (une plate-forme de partage de fichiers 3D, NDLR) aussi.

 

réalité augmentée

Selon vous, 2018 sera l’année de… 
O. G. : L’année 2017 a été celle du grand public pour la réalité augmentée sur smartphone. On a vu beaucoup d’applications pratiques et simple apparaître. Comme celle de IKEA pour visualiser de manière réaliste des meubles de la marque dans son intérieur. En 2018, l’idéal serait d’avoir des lunettes, quelque chose de léger, avec deux petites caméras et une connexion sur mon téléphone pour qu’apparaissent des renseignements supplémentaires à ce que je vois. C’est une perspective intéressante.

Salon Virtuality 2018

Le salon de la réalité virtuelle Virtuality, dont L’ADN est partenaire, ouvrira ses portes du 8 au 10 février au 104, à Paris. Les deux premières journées sont dédiées aux professionnels.Microsoft présentera ses derniers casques Microsoft Windows et Mixed Reality. Des espaces seront consacrés aux jeux vidéo. Au total une centaine d’exposants du monde entier sont attendus.

Une quarantaine d’intervenants viendront s’exprimer sur leurs sujets de prédilection. Le Docteur Grégory (dont parle Olivier Godest dans l’interview ci-dessus) abordera les enjeux de la réalité virtuelle pour la chirurgie. Marina Borriello du groupe Prisma Media, parlera des formats immersifs dans le journalisme. Jean Mariotte de samrtVR studio évoquera le futur du gaming.


Tags

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close